Tout l'immobilier à Bry sur Marne
8 Juin

Les maisons en vente s’arrachent à Bry-sur-Marne !

Si la crise du Covid a rééquilibré le marché en faveur du rural, elle a aussi fait grimper la cote des extérieurs en centre-ville. Vous avez une maison à vendre à Bry-sur-Marne ? Bonne nouvelle : les acquéreurs sont bien présents sur le marché et les biens pourvus de balcon, terrasse et jardin s’arrachent. Faisons le point.

Un extérieur en centre-ville représente désormais un luxe précieux
La succession des confinements a accentué l’importance d’avoir un extérieur chez soi. Ce critère devient aujourd’hui déterminant pour ceux qui ne sont pas décidés à fuir les centres-villes. Poussée par la crise sanitaire, cette tendance est amplifiée par la rareté des biens dotés d’extérieurs dans les centres urbains. En ville, en posséder un est un luxe.

Même si plusieurs indicateurs comme la superficie, l’orientation, la présence ou non de vis-à-vis, l’étage font varier la plus-value apportée au bien par l’espace extérieur, à Paris, où les prix restent très élevés, un balcon ou une terrasse peut renchérir le prix d’un appartement de 75 000 euros.

« L’emplacement demeure le critère déterminant et le restera, mais dans toutes les villes où nous sommes présents, l’espace extérieur, parce qu’il est rare et précieux devient le bonus qui donne de la lumière et crée de la respiration au cœur des villes », précise un professionnel du secteur.

Les villes moyennes sont prisées
Autre bonne nouvelle : les Français se tournent aujourd’hui vers les villes moyennes : c’est le moment de vendre ! Depuis la crise sanitaire, les Français ont une perception très positive envers les communes de 20 000 à 200 000 habitants. Ils soulignent un environnement agréable pour élever les enfants, la tranquillité, la proximité à la nature, la qualité de vie.

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée