Tout l'immobilier à Bry sur Marne
3 Juin

Faites faire une estimation par votre agence immobilière de Noisy-le-Grand pour financer un nouvel achat !

Durcissement des conditions d’accès aux crédits, plafonnement du taux d’endettement des emprunteurs à 35%, prudence accrue des banques sur les estimations de biens ou encore allongement des délais d’obtention des prêts…, la crise a fragilisé un grand nombre d’acquéreurs. Pour faire face à ce contexte tendu, les acheteurs ont remis certaines habitudes et pratiques en question pour se tourner vers de nouvelles solutions de financement. Vous voulez acheter un bien immobilier ? Faites comme 1 particulier sur 2 qui vend son bien pour financer un nouvel achat. Et faites faire une estimation à Noisy-le-Grand ! Faisons le point.

Une vente sûre et rapide pour éviter le recours au prêt relais
Depuis plus d’un an, le climat de crise sanitaire est particulièrement anxiogène pour les acquéreurs, car les solutions traditionnelles de financement ne leur offrent aucune assurance. Les banques sont actuellement frileuses et accordent moins facilement de crédits immobiliers. Selon les courtiers, face aux incertitudes quant au risque accru de défaut de paiement à venir, elles se montrent désormais particulièrement sélectives et appliquent des critères de crédit très stricts. Elles sont également de moins en moins rapides à accorder de nouveaux prêts immobiliers. D’après les dernières données, il peut ainsi s’écouler 2 mois entre la demande de prêt et le déblocage des fonds.

Entre le 1er janvier 2020 et le 31 mars 2021, en moyenne 44% des vendeurs étaient dans une démarche d’achat-revente. Si l’on tient compte uniquement des 6 derniers mois, ce chiffre progresse même de 5 pts, pour atteindre les 49%, soit près d’un vendeur sur deux, et ne faiblit pas si on considère le seul premier trimestre 2021. La crise sanitaire et les mesures liées ont eu leur incidence : entre le 1er janvier 2020 et le 16 mars 2020, date du premier confinement, ils n’étaient alors encore que 31% à vouloir vendre pour financer l’achat d’un nouveau bien immobilier, une proportion qui augmente fortement par la suite et reste stable.

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée