Tout l'immobilier à Bry sur Marne
12 Avr

Votre agence immobilière à Bry-sur-Marne fait le point sur les demandes de prêt des mères célibataires !

Vous êtes une mère célibataire et vous souhaitez devenir propriétaire ? Votre agence immobilière à Bry-sur-Marne fait le point sur les conditions et les aides dont vous pouvez bénéficier.

Votre dossier de demande de prêt doit contenir toutes les pièces requises (avis d’imposition, bulletins de salaire, relevés de compte…), mais aussi tous les éléments qui définissent les conditions de la séparation, comme par exemple le jugement en cas de divorce.

Dans le cas du dossier emprunteur d’une maman solo, la banque peut prendre en compte la pension alimentaire. Attention cependant : la pension sera intégrée seulement si elle doit perdurer sur un temps long, en lien avec la durée d’un crédit immobilier. Les banques se font une idée sur ce point en étudiant la décision du juge ou l’accord amiable établi, ainsi que l’âge des enfants.

Découvrez l’ensemble des prêts aidés
Les mamans solos peuvent en plus de la pension alimentaire, intégrer les allocations familiales. Elles peuvent aussi compléter leur demande de prêt en recourant à différentes aides à l’achat immobilier :

• Le Prêt Accession Sociale (PAS) : il est destiné à des personnes aux « revenus modestes » pour l’achat de résidence principale ou la réalisation de travaux et peut couvrir l’achat à 100 %. Soumis à des conditions de revenus, au nombre de personnes composant le foyer et la localisation du bien, les taux d’intérêt sont plafonnés, de même que les frais de dossier. Les frais de rémunération du notaire sont également réduits.
• Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) : également soumis à des conditions de ressources, il peut être lissé avec d’autres crédits comme le PAS. Il n’est destiné qu’aux primo-accédants pour l’achat de résidence principale.
• Prêt Action Logement : il peut être utilisé si le parent fait partie d’une entreprise privée de plus de 10 salariés. Le taux est fixé à 0,5 % (hors assurance), sur 25 ans maximum et le montant peut aller jusqu’à 40 000 €. Il s’adresse aux ménages aux revenus modestes pour l’achat d’une résidence principale – ou la réalisation de travaux.

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée