Tout l'immobilier à Bry sur Marne
4 Avr

Très compliqué d’acheter une maison en vente à Noisy-le-Grand avec un CDD !

En 2020, comme on pouvait le prévoir dans le contexte de durcissement des conditions d’octroi de crédit en lien avec les recommandations du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), la part des emprunteurs en CDD, a encore régressé : chez Vousfinancer, seul 1,2 % des emprunteurs étaient en CDD en 2020 contre 1,3 % en 2019 et 1,7 % en 2017. Vous aimeriez acheter une maison à Noisy-le-Grand ? Vous êtes en CDD ? On va être honnête, en 2021, c’est très difficile !

Même si sur le marché du travail en France, 87 % des embauches se font en CDD et même si au total seuls 12 % des employés en France sont en CDD, ils sont sous représentés parmi les emprunteurs en raison de deux freins majeurs pour les banques : 85 % des CDD sont signés sur des durées inférieures à un mois (contre 57 % en 1998), et seul 1 CDD sur 5 devient un CDI au bout d’un an contre un sur 2 en 1982 (source : France Stratégie).

Moins compliqué d’emprunter à deux, avec un conjoint en CDI
Vous souhaitez acheter une maison à Noisy-le-Grand ? Mieux vaut avoir un conjoint en CDI. Lorsqu’il y a deux emprunteurs, la part des CDD est légèrement plus élevée chez les co-emprunteurs qui bénéficient du fait qu’ils empruntent avec une personne en CDI. Ainsi 3,2 % des co-emprunteurs sont en CDD (79 % sont tout de même en CDI), un chiffre également en baisse (4,90 % en 2018). Les prêts accordés à deux CDD sont quasiment une exception, puisque 0,2 % des emprunteurs seulement sont concernés !

On note que ces chiffres évoluent très peu dans le temps, et plutôt défavorablement. « Paradoxalement, alors que les taux n’ont cessé de baisser ces dernières années, l’accès au crédit des CDD s’est dégradé, en particulier depuis 2 ans. Les taux historiquement bas ne permettant pas de couvrir le coût du risque, ils pénalisent finalement ceux qui voudraient emprunter avec un dossier ‘hors norme’… En outre, en 2020, la crise sanitaire a davantage touché tout un pan de l’économie – le tourisme, la restauration ou l’évènementiel – très employeur de CDD, ce qui rend ce type d’emprunteur fragilisé encore plus risqué pour les banques actuellement», analyse Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée