Tout l'immobilier à Bry sur Marne
31 Mar

Votre appartement en vente à Champigny-sur-Marne est-il énergivore

Alors que l’État a généralisé Ma Prime Rénov’ pour tous les propriétaires, les passoires thermiques représentent plus de 5 millions de logements en France. Le Gouvernement souhaitant les abolir, il ne sera plus possible de louer un logement trop énergivore d’ici 2028. Afin d’inciter les Français à rénover leurs biens, la loi énergie-climat oblige, dès cette année 2021, à réaliser des travaux permettant d’améliorer les performances énergétiques. Faisons le point sur l’état des logements énergivores, car, le savez-vous, 40,5% des logements au rez-de-chaussée sont, malheureusement, des passoires thermiques !

En effet, il s’avère que 40,5% des logements en rez-de-chaussée ont un DPE supérieur à E. Pour les logements au premier étage, ce chiffre tombe à 29,4%. Au deuxième, il dégringole encore à 26,2%. Au troisième étage, seuls 20% des biens dépassent un DPE « E ». C’est 17,9% pour les biens situés au quatrième étage. Et pour cause : les logements en étage bénéficient de l’apport de chaleur du logement du dessus et du logement du dessous, ce qui n’est pas le cas des logements en rez-de-chaussée. Aussi les factures de chauffage sont souvent plus élevées faisant augmenter le score DPE.

Plus le logement est petit et plus il est énergivore.
Ainsi, 35,2% des 1 pièce dépassent le DPE « E ». C’est 22,3% pour un 2 pièces, 6,1% pour un 3 pièces et 8,3% pour un 4 pièces et +.

Pas de passoires thermiques pour les logements récents
25,5% des logements construits avant 1930 s’avèrent dépasser le DPE « E ». Pour les logements bâtis entre 1930 et 1970, c’est 22,9%. Entre 1970 et 1990, ce chiffre grimpe à 31,7. Après 1990, on ne comptabilise quasiment aucune passoire thermique.

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée